Gâteau des anges à l'orange

Nous avons été invités il y a quelques temps déjà chez des voisins qui avaient organisé un goûter pour fêter l'anniversaire de leur cadette... un agréable moment... l'occasion de se retrouver et de partager les aventures et mésaventures de la rentrée scolaire...

Pour cette occasion, l'une des mamans avait réalisé un gâteau à l'orange... divin!!! Léger, moelleux, parfumé... Bref, j'ai craqué à la minute même où je l'ai vu... 

"J'adore ton gâteau!!!! Comment tu arrives à avoir une texture aussi légère??"... Je pensais que nous allions entamer une grande discussion autour de l'art culinaire et là, j'ai eu le droit à une réponse qui m'a totalement déboussolée "c'est un secret!!!" Je vous laisse deviner ma réaction!!! Moi qui considère que la cuisine est l'art du partage par excellence...

J'ai fini par me convaincre qu'il s'agissait sans doute d'une différence de culture, une différence que je devais respecter... "Je comprends... en tous cas, il est vraiment délicieux!!!".

Et comme il en faut un peu plus pour me décourager, je suis rentrée en me disant que je finirai bien par percer le mystère de cette merveille...

J'ai commencé mes expériences dès le lendemain; il m'a fallu dix essais au total pour trouver LA recette et surtout, plusieurs heures de lectures et de recherches pour comprendre que le gâteau que notre voisine avait réalisé était ce qu'on appelle un gâteau des anges!!! Une merveille qui nous vient directement des états-unis!!!! Oui, oui, je sais... moi aussi j'étais convaincue que c'était une cuisine grasse, copieuse et pas franchement raffinée!!! Je dois vraiment tout ignorer sur ce pays!!!

mes premiers gâteaux n'étaient pas assez moelleux, les seconds avaient une partie "cirée" (la conséquence d'une cuisson mal maîtrisée sans doute!!!), les suivants étaient trop humides, certains se sont affaissés la demi-heure suivant la sorite du four et pour cause, j'ai découvert qu'il fallait laisser le gâteau refroidir dans son moule et le retournant dès la sortie du four!!! Mais pourquoi??? Parce qu’il est tellement léger, que chaud, il ne "supporte" pas son propre poids!

Et puis ce week-end... j'ai enfin réussi à doser les quantités de blancs d’œufs et de jus comme il faut, à mélanger les ingrédients dans le bon ordre pour avoir une jolie pâte homogène, sans grumeaux, à faire cuire le gâteau à la bonne température pendant la durée qu'il faut, et enfin à le démouler comme il faut et le résultat nous a totalement convaincus!!!!

Un gâteau ultra moelleux, aéré, léger et divinement parfumé à l'orange... 

Pour un moule de diamètre 20cm

Ingrédients

  • 4 gros œufs 
  • 1 blanc d’œufs (il faut compter 180 g de blancs d’œufs au total)
  • quelques gouttes de jus de citron
  • 7 g de levure 
  • 40 de sucre vanillé 
  • 60 g de sucre fin
  • 1 cuillère à moka de sel fin 
  • 80 ml d'huile de tournesol 
  • zeste d'une orange 
  • 125 ml de jus d'orange 
  • 1 cuillère à moka de fleur d'oranger 
  • 150 g de farine T45 tamisée 

Recette

  1. Préchauffer le four à 170°C
  2. Placer les blancs et les gouttes de jus de citron dans le bol d'un robot 
  3. Commencer à fouetter à faible vitesse 
  4. Lorsque les œufs commencent à mousser, ajouter la moitié du sucre fin; fouetter quelques instants puis verser l'autre moitié: poursuivre jusqu'à obtenir un blanc en neige ferme
  5. Placer les jaunes d’œufs et le sel dans le bol d'un saladier: battre à l'aide d'un batteur électrique
  6. Ajouter le sucre vanillé puis battre de nouveau à vitesse modérée: il faut que le mélange blanchisse et double de volume
  7. Ajouter l'huile de tournesol; mélanger 
  8. Ajouter le zeste de l'orange et le jus d'orange; mélanger 
  9. Ajouter la farine et la levure tamisées; mélanger 
  10. Prélever un tiers des blancs en neige puis l'incorporer à la pâte 
  11. Verser ce mélanger sur le restant des blancs en neige puis mélanger délicatement à l'aide d'une maryse 
  12. Verser la préparation dans un moule non beurré puis enfourner pendant 50 minutes 
  13. A la sortie du four, retourner le moule sur une grille puis laisser totalement refroidir avant de démouler
  14. Saupoudrer de sucre glace puis déguster 

Écrire commentaire

Commentaires : 0